Cinéma SUPERNOVA

Située à quelques minutes à pied de la gare TGV, la CIGV est destinée à devenir l’un des pôles d’attraction de la ville de Dijon. Le cinéma SUPERNOVA est situé face au futur éco quartier. L’architecture du bâtiment cherche à mettre en valeur cette situation complexe et privilégiée à la fois.

Le cinéma s’organise suivant 3 volumes imbriqués :
- L’entrée, Le Cinéma… Ce premier bâtiment est dans le prolongement du bâtiment réhabilité de la Cité et reprend sa géométrie et en particulier la toiture à double pente. les façades et la toiture sont en bardage bois tandis que le pignon d’entrée est pensé comme un hommage aux façades traditionnelles de cinéma, où l’enseigne, l’affichage et l’architecture forme un tout, devenant l’expression même du bâtiment.
- Le long de la rue, La Ville…ce volume reprend d’une part, les proportions des volumes du multiplex voisin, et d’autre part, tire parti de cette visibilité pour dialoguer avec le reste du site, le quartier, la ville de Dijon. C’est dans cette optique et pour rappeler l’un des éléments les plus marquants de l’architecture bourguignonne, que les façades ont été pensées selon un motif rappelant les toitures en tuiles vernissées, et en particulier celles qui couvrent l’ancien hôpital du site, le long du bras de l’Ouche.
- Le cinéma de plein-air, La vie… Essentiel à la composition générale ; occupant tout le long de l’allée piétonne, il permet une transition douce et à échelle humaine depuis la rue du faubourg Raines jusqu’au cœur de la CIGV. Sa toiture terrasse accessible au public accueillera un cinéma de plein-air. Il est le prolongement de l’espace public, une invitation à découvrir ce nouveau lieu de vie et de partage.

Site  Site de la CIGV, Dijon (21)


Maître d’ouvrage  SAS LES 1001 NUITS


Constructeur Eiffage Immobilier ( AAAB, architecte de la CIGV )


Maîtrise d’oeuvre  Maxime Lécuyer Architecte


Coût des travaux  NC


Surface de plancher  1572 m²